Canadiens de Montréal: des frais de 6975$ pour un billet

Canadiens de Montréal: des frais de 6975$ pour un billet à 30 000$

Les Canadiens de Montréal sont en finale de la Coupe Stanley et ConsoXP a magasiné des billets pour en connaître le prix. Quelle stupéfaction d’apprendre que pour le match #3 de la série finale, premier match à Montréal, de bons billets se vendent à 30 000$ le chacun plus 6 975$ de frais. Nous avons cherché ces billets sur le site Internet officiel des Canadiens de Montréal. Ces frais, c’est l’entreprise Ticketmaster qui les chargent. Imaginez donc que pour une paire de billet, c’est 73 950$ que vous devrez débourser.…

Lire plus

Craftsy , s’abonner au site Internet pour $2.49

logo Craftsy

Connaissez-vous le site Internet Craftsy.com? C’est un site éducationnel sur ce qui est fait à la main et ça inclut la cuisine. Un site rempli de formation de manier le couteau à apprendre à faire du tricot. Normalement, s’abonner au site coûte $79.99 (dollars américains). Or, depuis quelque temps, le site fait des promotions pour s’y abonner à $2,49, un rabais de 97%. Si vous avez loopé l’annonce, allez sur votre moteur de recherche préféré et taper «Craftsy coupon» et vous y trouverez un code promotionnel vous permettant de vous…

Lire plus

Achats en ligne, avant de placer une commande lisez la politique de retour

Achats en ligne

Les achats en ligne se font de plus en plus populaire en temps de pandémie. Amazon bat des records de ventes et nombreux autres marchands qui ont su s’adapter à la fermeture de leurs commerces jugés non essentiels par les autorités sanitaires. À part quelques exceptions de grandes entreprise qui s’adaptent mal, tel que Tigre Géant, bon nombre de petits et moyens commerçants s’adaptent à cette pandémie. Mais, attention, parfois avec des politiques de retour un peu douteuse mais légale. Comme c’est le cas du marchand montréalais Plein Air Entrepôt.…

Lire plus

Watched, streaming du meilleur de Netflix et 2 250 chaînes pour 30 dollars

Watched, le navigateur multimedia

Le navigateur Watched vous connaissez? Oh, dites-vous que dans le monde des distributeurs de films et de télé, ils le connaissent bien. Sans aucun doute que Watched est aussi très connu chez Netflix et Prime d’Amazon, aussi chez DAZN et les autres plateformes de diffusion tel que Disney. Pourquoi? Bien pour une bonne raison. Certes, en soi, le navigateur Watched est assez inoffensif. Mais, jumelé avec le «paquet» HUHU.TO, c’est démentiel, et voilà pourquoi il est connu des distributeurs, de Netflix et Amazon ainsi que de tous les câblodistributeurs de…

Lire plus

Tigre Géant, le Tigre qui ne veut pas devenir Géant

logo du Tigre Géant

Tigre Géant est une chaîne canadienne de magasins à rayons d’un océan à l’autre. Mieux connu sous le nom Giant Tiger dans le «Rest of Canada». Récemment nous avons vécu à quelques reprises des expériences de magasinage en ligne et en ramassage terrible chez le Tigre Géant. En temps de pandémie, et avec les mesures sanitaires imposées ici et là au pays, plusieurs commerçants tentent d’innover pour se sortir la tête de l’eau alors que le gouvernement leur impose même de fermer certains rayons d’articles avec une interdiction de les…

Lire plus

La Presse, lire les articles outre la limite mensuelle imposée

Vous aimez lire les articles de La Presse. C’est gratuit, ça vous plait mais… tout récemment le journal a imposé une limite mensuelle de lecture de 4 articles. Sans quoi vous devez vous abonnez. Vous recevrez cet avertissement qui vous indique le nombre d’articles gratuit à lire au courant du mois. Nous jugeons cela agaçant.       Tout d’abord ce que nous allons vous révéler n’est pas illégal. Nous le faisons aussi pour aider les consommateurs québécois qui actuellement se retrouvent pour plusieurs avec des baisses de revenus de…

Lire plus

Retour d’articles, quand Amazon ne rembourse pas les frais de livraison

retour d'article chez Amazon Canada

Vous avez acheté quelque chose récemment sur Amazon et ça ne vous convient pas vous décidez qu’il faut effectuer un retour. Pantalon trop petit, chemise trop grande, bidule électronique qui ne fonctionne pas. Amazon pose bien des questions sur le retour d’un article mais pas de chichi, ils remboursent. Sauf que… récemment durant la pandémie de coronavirus au Québec, un membre de notre équipe a commandé des bottes d’hiver d’Amazon. Faute de ne pouvoir essayer les bottes en magasin, fermé, parce que jugé non essentiel, il a donc commandé de…

Lire plus

Commander en ligne son épicerie et du resto en temps de confinement

Commander en ligne le resto en temps de pandémie

Depuis plus de 9 mois le Québec est durement touché par la pandémie de coronavirus (COVID-19) et des services permettant de commander en ligne prennent de l’expansion. Nous ne parlons pas ici d’Amazon. Le gouvernement du Québec a décrété un confinement au printemps dernier où restaurants et commerces jugées non essentiels ont été fermés, sauf la SAQ et la SQDC, afin de réduire les contacts entre québécois et d’ainsi limité la propagation du virus. Dès le 25 décembre, un nouveau confinement a été décrété par le gouvernement du Québec et…

Lire plus

Vos vieux logiciels vous doivent de l’argent

Vos anciens logiciels valent de l'argent

Vos vieux logiciels achetés entre 1998 et 2010 pourraient vous valoir de l’argent. En effet, entre 1998 et 2010, si vous avez acheté des versions pour ordinateur personnel des systèmes d’exploitation Microsoft MS-DOS, Windows, la suite de logiciels Office, et/ou des logiciels individuels Word, et/ou Excel, vous pourriez être admissible à recevoir une compensation. Vous pourriez réclamer jusqu’à 250 $ en espèces pour des licences individuelles ou jusqu’à 650 $ en bons d’achat pour des licences multiples, et ce, sans aucune preuve d’achat. Il suffit de vous rendre à ce site…

Lire plus

Des caisses libre-service au Dollarama

Une des caisses libre-servidce au Dollarama

Dollarama a débuté le déploiement de l’installation de caisses libre-service dans ses magasins. ConsoXP a eu l’obligation d’en essayer un récemment à Montréal. Nous disons bien obligation, car l’employé présent au Dollarama ne voulait pas que l’on passe aux caisses «normales». Ce dernier nous a obligé de se servir d’une caisse libre-service. Bien sûr, nous aurions pu quitter les lieux, en laissant la marchandise impayée derrière nous, mais pourquoi pas en profiter pour écrire un article sur cette mauvaise expérience. Tout d’abord l’employé nous a dit que Dollarama déployait des…

Lire plus