MFLIX et compagnie, puis la justice immobile!

Streaming gratuit: MFLIX.TO ça ne fonctionne vraiment pas comme HDS.TO

Les propriétaires de MFLIX et compagnie peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Nous expliquons la raison.

Lorsque HDS.TO a fermé en novembre 2018, les colonnes du temple du streaming GRATUIT francophone ont été ébranlé. HDS.TO était le paradis du streaming gratuit en français et il faut le dire du streaming illégal.

Nombres de séries et de films étaient disponibles, et totalement sans frais.

Ainsi donc, HDS.TO ferme, sans tambour, ni trompette, on ne sait même dans dans l’actualité, même 10 mois plus tard, ce qui s’est vraiment passé. Aucune nouvelle fiable ne fait état d’un raid d’un corps policiers sur des serveurs informatiques et jumelé à l’arrestation d’individus.

Rien. Soi que le tout c’est fait en catimini de la part des autorités policières ou que les propriétaires de HDS.TO sentant la soupe chaude, ont décidé de tirer la plogue.

De la mort de ce géant du streaming gratuit, sont nés un paquet de sites de streaming (non gratuit), qui ont l’apparence de clônes de HDS.TO mais qui la plupart du temps ont plus l’apparence de clowns. Mais la réalité demeure que pour certains, ces sites fonctionnent (en dehors du Québec) et ils peuvent, en s’abonnant à un prix dérisoir à comparer à Netflix ou Prime. Abonnement mensuel dont le prix est versé à des pirates, et les gens peuvent continuer à streamer à outrance.

À LIRE AUSSI

HDS.to n’est plus. Terminé le streaming gratuit!

hds-stream.club une autre fausse copie de HDS.TO

Mise au point sur MFLIX.TO

La grand question est pourquoi ces sites continuent d’exister?

Bien pour deux raisons. Tout d’abord quand il y a l’Homme il y a de l’hommerie. Oui, ces sites sont immorals et illégaux. Ensuite, quand il y a des pirates, il y a du piratage. Ensuite, les autorités judiciaires des grands pays comme les États-Unis, le Canada, l’Angleterre, l’Allemagne, Israël, le Japon, la Corée, les Pays-Bas et bien d’autres n’arrivent plus à suivre.

Simplement que c’est technologiquement trop avancé pour les lois en place. Les lois d’un pays ne peuvent s’appliquer à d’autres et dans le cas de situation comme des serveurs de HDS.TO, ceux-ci peuvent se retrouver n’importe où dans le monde.

Quand même bien que les États-Unis supplierait la Bulgarie d’adopter les mêmes lois, si les serveurs sont au Panama, en Colombie, au Botwswana ou en Azerbaidjan, il faudrait que les loi de tous les pays en matière de droits d’auteur soient uniformes.  Or, elles ne le sont pas.

Alors, la seule chose que les perdants de cette aventure peuvent faire, c’est de signaler à Google, Bing et autre moteurs de recherche, la présence de ces sites qui contreviennent aux droits d’auteur dans les résultats de recherche.

Et comme les sites MFLIX et compagnie pullulent sur Internet, les moteurs de recherche ne fournissent pas à contrer ces sites des résultats de recherche des internautes.

Il n’y a rien de plus à faire sinon que de commencer à bloquer des sites au niveaux des fournisseurs Internet et cela irait à l’encontre de la liberté individuelle, aucun gouvernement ne veut subir les conséquences politiques d’une telle décision.

ConsoXP ne vous recommande pas de fréquenter des sites comme MFLIX et compagnie.

Laisser un commentaire