Qu’est-ce que la 5G?

5G

Récemment il a été vu dans les journaux que le gouvernement injecterait 400 millions de dollars afin de développer un corridor de services 5G au Québec et en Ontario.

Qu’en est-t-il du réseau 5G et quelle est sa vitesse par rapport au 4G?

On vous le fait découvrir ici.

2G, 3G, 4G… 5G
Tout d’abord le G dans 5G signifie qu’il s’agit d’une génération de technologie sans fil. Alors que la plupart des générations ont été techniquement définies par leurs vitesses de transmission de données, chacune a également été marquée par une rupture des méthodes de codage, ou « interfaces aériennes», qui plus souvent qu’autrement les rendent incompatible avec la génération précédente.

1G était le cellulaire analogique. Les technologies 2G, telles que CDMA, GSM et TDMA, étaient la première génération de technologies cellulaires numériques. Les technologies 3G, telles que EVDO, HSPA et UMTS, portaient la vitesse de 200 kbps à quelques mégabits par seconde. Les technologies 4G, telles que WiMAX et LTE, ont été le prochain pas en avant, et elles atteignent maintenant des centaines de mégabits et même des vitesses gigabit dans certains cas.

Quant à la 5G elle apporte trois nouveaux aspects à la table: une plus grande vitesse (pour transférer plus de données), une plus faible latence (pour être plus réactif, donc connecté plus rapidement), et la possibilité de connecter beaucoup plus d’appareils à la fois (pour les capteurs et les smart devices). La demande est grande en termes d’appareils connectés, selon une étude de Business Insider, il y aura 24 milliards d’appareils connectésd dans le monde en 2020. En 2012, il y en avait que 1,25 milliards.

Le système radio 5G actuel, connu sous le nom 5G-NR, ne sera pas compatible avec 4G. Au départ, tous les appareils 5G auront besoin de la 4G, car ils s’appuieront sur cette technologie pour établir des connexions initiales avant de passer à la version 5G où elle sera disponible.

La 4G continuera également à s’améliorer avec le temps. Par exemple, le prochain modem Qualcomm X20 prendra en charge les vitesses 4G jusqu’à 2Gbps. Les vrais avantages de la 5G viendront en grande capacité et une faible latence, au-delà des niveaux que les technologies 4G peuvent atteindre actuellement.

Mais le standard 5G ne signifie pas que tous les réseaux 5G fonctionneront de la même façon. Il y aura la lente mais réactive 5G et la 5G rapide mais à couverture limitée. Quel sera le monde 5G?

Aux États-Unis, cette symbiose entre le 4G et le 5G a amené le géant AT & T à être un peu trop enthousiaste à propos de son réseau 4G. Le transporteur américain a commencé à appeler son réseau 4G « 5G Evolution », car il voit l’amélioration de la 4G comme une étape majeure de la 5G. C’est vrai, mais appelé son réseau ainsi va confondre les consommateurs moins avertis en pensant que 5G Evolution est 5G, quand  ce ne sera pas le cas.

Comment fonctionne la 5G?
Comme d’autres réseaux cellulaires, les réseaux 5G utilisent un système de sites cellulaires qui divisent le territoire en secteurs et envoient des données codées par ondes radio. Chaque site de cellule doit être connecté à une « colonne vertébrale » du réseau, que ce soit via une connexion intermédiaire câblée ou sans fil.

Les réseaux 5G utiliseront un type d’encodage appelé OFDM (Orthogonal Frequency-Division Multiplexing), similaire au codage utilisé par 4G LTE. L’interface d’air sera conçue pour une latence beaucoup plus faible et une plus grande flexibilité que le LTE (4G).

La norme 5G fonctionnera avec une gamme de basses à hautes fréquences, mais elle obtient le plus d’avantages sur 4G à des fréquences plus élevées. 5G peut également transmettre des données sur les fréquences sans licence actuellement utilisées pour le Wi-Fi, sans entrer en conflit avec les réseaux Wi-Fi existants.

Les réseaux 5G sont beaucoup plus susceptibles d’être des réseaux de petites cellules, même à la taille des routeurs domestiques, que d’être de gigantesques tours rayonnant sur de grandes distances entre deux villes. Une partie de cela est due à la nature des fréquences utilisées, mais beaucoup de cela est d’augmenter la capacité du réseau. Plus vous avez de cellules, plus vous avez de données dans le réseau à gérer.

Les réseaux 5G doivent donc être beaucoup plus intelligents que les systèmes précédents, car ils jonglent avec de nombreuses autres cellules plus petites qui peuvent changer de taille et de forme à tout moment. Mais même avec les macrocellules existantes, l’équipementier Qualcomm indique que la 5G sera capable d’augmenter la capacité de quatre fois par rapport aux systèmes actuels en exploitant des largeurs de bande plus étendues et des technologies d’antennes avancées.

L’objectif de la 5G est d’avoir des vitesses beaucoup plus élevées disponibles, et une capacité beaucoup plus élevée par secteur, à une latence beaucoup plus faible que 4G. Les organismes de normalisation concernés visent des vitesses de 20Gbps et une latence de 1ms.

À quoi servira la 5G?
Par exemple, aux États-Unis., Verizon veut utiliser 5G comme un service Internet à domicile, où tout le monde est plus axé sur les smartphones plus rapides. Ce ne sont que les premières utilisations d’un réseau qui peut tout relier à tout le reste.

La 5G pourrait être utilisé pour un service de streaming de jeux; un moyen de faire de la réadaptation AVC à travers la réalité virtuelle (RV); des bandages intelligents qui suivent votre guérison; et un moyen pour les parents d’interagir avec les bébés qui sont coincés dans des incubateurs. Toutes ces idées ont besoin de la bande passante élevée, de la faible latence ou des aspects à faible consommation d’énergie et à faible coût de la 5G.

Les voitures sans conducteur peuvent aussi avoir besoin de la 5G pour vraiment entrer en action. La première génération de voitures sans conducteur sera autonome, mais les générations futures interagiront avec d’autres voitures et des routes intelligentes pour améliorer la sécurité et gérer la circulation. Fondamentalement, tout ce beau monde sur la route se parlera et nécessitera un réseau efficace et très réactif, avec une latence rapide. Car les véhicules autonomes auront besoin d’un temps de réaction rapide à réagir selon certaines inormations colligées.

Qu’en est-il des téléphones? Le plus gros changement que la 5G peut apporter à ce niveau est dans la réalité virtuelle et augmentée. Comme les téléphones se transforment en appareils destinés à être utilisés avec les casques e réalité virtuelle, la très faible latence et les vitesses constantes de la 5G vous donneront un monde Internet augmenté, et ce quand vous le voulez. Les aspects de la cellule 5G à petite échelle peuvent également aider à la couverture à l’intérieur du bâtiment, car elle encourage chaque routeur domestique à devenir un site cellulaire.

Au fur et à mesure que la 5G se déploiera, les résultats seront certains de devenir plus intéressants et passionnants que jamais auparavant… jusqu’à la 6G qui ne devrait pas voir le jour avant une dizaine d’années selon les experts, d’autres avancent 20 ans, certains jamais.

Voir aussi

Laisser un commentaire