2019 et 2020 seront très football aux États-Unis, moins au Canada

L'AAF une des trois nouvelles ligues de football à voir le jour aux États-Unis

AAF, XFL AAF puis bientôt FFL, définitivement, 2019 et 2020 seront très football aux États-Unis… moins au Canada.

C’est qu’en 2019 il va se créer une nouvelle ligue de football aux États-Unis, l’Alliance of American Football (AAF). Oh, ça ne va pas contrer les plans de la grande ligue, la NFL, puisque l’AAF va disputer ces matchs en dehors du calendrier de la NFL, dès février 2019.

L’AAF a comme partenaire principal le réseau américain de télévision CBS.

L’AAF sera une ligue à 8 équipes, on a déjà vu ça, la la Canadian Football Ligue (CFL) a longtemps opérée à 8 équipes, maintenant 9 depuis le retour d’Ottawa dans la ligue.

Mais l’AAF ce n’est pas tout.

En 2020, la XFL, propriété à 100% de Vince McMahon (Alpha Entertainment), grand manitou de la World Wresting Entertainment, débutera ses activités.

Pour la XFL, il s’agira d’un retour, puisqu’en 2001, elle a opéré pendant 1 saison avec comme propriétaire 50% de la World Wrestling Entertainment (WWE) et de son coloré propriétaire, Vince McMahon et à 50% du réseau américain NBC. Elle débutera ses activités au printemps 2020. Les 8 équipes qui composeront la ligue seront tous la propriété d’une seule entité, Alpha Entertainment.

Chose intéressante, la XFL va opérer en même temps que l’AAF, ses débuts sont prévues pour janvier 2020.

Mais ce n’est pas tout… une troisième nouvelle ligue de football verra le jour. la FFL. La Freedom Football Ligue. Celle-ci serait lancée par d’ancien joueurs de la NFL et de gros noms sont impliqués tels que Terrel Owens et Ricky Williams. Elle comptera initialement 10 équipes, on ne connaît pas le début de ses opérations.

Mais qu’est-ce que du football viens faire dans un site sur la consommation? Bien voilà, Justement, la création de ces trois ligues viendra boulverser l’offre de football pour les amateurs américains et canadiens?

En quoi cela touchera les canadiens? Bien imaginez si 26 nouvelles franchises de football voient le jour d’ici le printemps 2020 aux États-Unis, cela va diminuer le nombre de joueurs de qualté qui viendront jouer dans la CFL. Pour la XFL par exemple, chaque joueur est assuré en moyenne d’un salaire de 75 000$ et d’un contrat de trois ans. À peu près la même chose pour la AAF. Au Canada, dans la CFL, le salaire moyen est à 55 000$ canadiens. Donc presque 50 000$ de moins que le salaire moyen offert dans la XFL et l’AAF. Qui plus est, on ne se fera pas de cachette, c’est pas mal plus plaisant la température du printemps dans le Sud des États-Unis qu’à Calgary, Edmonton ou Montréal en automne. Le choix sera donc facile pour les joueurs américains, d’autant plus qu’ils n’auront pas à composer avec des douanes canadiennes et le fisc canadien. Le fisc canadien est pas mal plus gourmand que celui des États-Unis.

En ayant ainsi 26 nouvelles formations de football d’ici le printemps 2020, il n’y a aucun doute que la CFL va souffrir, déjà que bon nombre de joueurs proviennent des États-Unis. 26 équipes, on parle d’environ 1 300 joueurs requis pour combler les postes disponibles. C’est trois plus que que le nombre de joueurs dans la CFL.

Donc, dès la saison 2021, les équipes de la CFL devraient être grandement limitée en talent. Ce qui pour le consommateur de football va réduire la qualité du jeu.

Mais tout cela est une bonne nouvelle pour les joueurs de football universitaires canadiens, puisque ceux-ci pourront dénicher plus facileemnt un poste au sein d’une équipe de la CFL. Il y a donc de fortes chances que le sentiment d’appartenence se développe davantage dans la CFL au niveau des joueurs de la ligue.

Mais qu’on se le dise, avec un salaire moyen de 55 000$, si vous êtes joueur de football de la CFL, il ne fait aucun doute que ce n’est pas votre seule occupation de travail sans quoi vous peinerez à joindre les deux bouts surtout en vivant dans les villes où les équipes sont établies au Canada. À 55 000$ à Calgary, aucun doute que vous peinerez à joindre les deux bouts. Alors qu’avec 75 000$ américains, peut-être que des joueurs universitaires canadiens seront tentés d’aller évoluler pour la AAF, la XFL ou la FFL.

Revenons à la XFL. Après l’échec de la saison 2001, Vince McMahon est convaincu cette fois qu’il peut réussir et sans réseau de télévision. Il sait un peu de quoi il parle car il dirige la WWE de mains de maître depuis des années. L’avenir selon McMahon c’est le streaming. On n’en connaît pas plus sur ces intentions. Elle qu’il signera avec DAZN ou autre société spécialisée dans le streaming sportif ou bien s’il lancera sa propre plateforme de streaming?

Une plateforme de streaming par abonnement limite les besoins publicitaires lors de la diffusion des matchs. Par contre, l’assiette de commandite à l’intérieur des stades sera moindre vu la panoplie de nouvelles équipes en territoire américain. D’un autre côté, avec des coûts publicitaires réduits, de plus petits commanditaires pourront enfin s’afficher aux côtés d’une équipe de football professionnel.

Si jamais elles connaissaient du succès, aucun doute que ces trois ligues vont faire diminuer les droits de télé de la NFL, droits qui sont actuellement près des 2 milliards américains par saison. C’est donc dire qu’en moyenne chaque franchise de la NFL reçoit 60 millions de dollars américains en droit de télévision par saison. De quoi réduire grandement les coûts d’opération d’une franchise de la NFL.

Autant de ligues de football, aucun doute que c’est le consommateur qui y gagnera. Aucune de ces trois nouvelles ligues ne devraient compétitionner avec la grande NFL, parce que tout simplement les joueurs talentueux ne vont pas se tourner vers elles, puisque les salaires offerts sont dérisoires à comparer à ceux de la NFL.

Au point de vue prix des billets, encore une fois le consommateur est gagnant, parce que ces trois nouvelles ligues auront des billets pas mal plus abordables que ceux de la NFL. Il faut dépenser en moyenne 100 dollars américains pour un billet dans la NFL. Tandis que pour la XFL et l’AAF on parle de billets de saison à moins de 100$. Cela réduit considérablement les coûts d’une sortie familiale au football.

De plus ces trois nouvelles ligues devraient avoir des règlements quelque peu différents de la NFL et si jamais ces ligues gagnaient en popularité, elles pourraient peut être influencer la grande NFL de par des règleements caduques ou par un resserement de l’encadrement de la santé des joueurs, ce qu’au moins deux nouvelles ligues veulent mettre de l’emphase.

Ça débute pour la AAF dès la semaine suivant le Super Bowl en février 2019.

Laisser un commentaire