Alors, on avance ou on recule l’heure?

Alors, on avance ou on recule l'heure?

À chaque année c’est la même question qu’on soit au moment du printemps ou de l’automne où il faut le faire: on avance ou on recule l’heure?

Un petit truc bien simple à retenir.

Si vous devez effectuer le changement au mois de mars ou avril il y a une façon facile à retenir. Mars et Avril ont chacun la lettre A dedans. Alors il faut AVANCER l’heure.

En revanche, à l’automne, si vous devez le faire en octobre ou novembre, les deux mois ont les lettre RE dedans. RE pour RECULER.

C’est un truc si facile que vous allez retenir ce qu’il faut faire avec l’horloge.

Pour le consommateur, le temps est important et c’est ainsi bien de savoir s’il faut avancer ou reculer l’heure.

Le printemps on avance et à l’automne on recule. Depuis 2007 le Canada et les États-Unis ont uniformisé leur date du changement d’heure. Ainsi l’heure est avancé le deuxième dimanche du mois de mars et elle est reculé le premier dimanche du mois de novembre. Le tout suggéré, dans la nuit du samedi au dimanche vers 2h du matin.

Pourquoi avancer l’heure?

Le changement d’heure a été instauré au 18e siècle afin de permettre aux fermiers de bénéficier de davantage de clarté pour travailler dans leurs champs durant la période estivale. Aussi, cela permet aux humaines de profiter de davantage de clarté de la lumière naturelle.

Est-ce encore nécessaire de nos jours ce changement d’heure?

Compte tenu qu’une Saskatchewan, privince très agricole, ne change jamais d’heure, chez ConsoXP on croit que cet habitude de changement d’heure est donc révolue. Il serait grand temps que l’humain apprenne à vivre selon les saisons et la luminosité naturelle qui lui est offerte sans trafoiquer l’horloge. Car, qu’on se le dise, c’est bien de dormir une heure de plus à l’automne mais bon nombre traîne de la patte pendant des jours pour un manque d’une heure de sommeil le premier dodo suivant l’avancement de l’heure au mois de mars.