L’achalandage de Tumblr qui se dégrade et le contenu non destiné à des enfants

logo tumblr

L’Internet est parsemé de réseaux sociaux allant de Tumblr à Facebook en passant par Instagram, Twitter et Snapchat.

Nombreux de ces réseaux sociaux sont gratuits et à la portée du consommateur sur Internet. Instagram, Facebook, Snapchat, Twitter sont les plus connus et ceux qui tirent le plus de tafic sur la toile.

Il y en a d’autres qui ont déjà été à l’apogée et qui tirent encore du trafic comme Tumblr, Youtube, Linkedin, Pinterest.

Puis d’autres qui sont morts tel quel Google + ou presque mort comme MySpace.

Ces jours-ci, un fait beaucoup parler de lui. Tumblr.

À LIRE AUSSI

Essai du réseau social Twitter

Boisson FCKD UP raisin

Choisir le meilleur VPN (réseau privé virtuel)

Tumblr a vu son trafic mensuel baissé de 10% de mars 2018 à septembre 2018. Puis d’un autre 10% depuis. (source: Statistica.com)  En novembre, Apple prenait alors la décision de retirer l’application Tumblr pour cause de grand contenu pornographique sur le réseau social.

En réaction, les dirigeants de Tumblr ont annoncé de strictes mesures quant au contenu adulte, mesures qui seront appliquées dès le 20 décembre prochain.

Tumblr a avertit ses usagers et nombreux comptes seront alors suspendus ou bannis. Nous sommes curieux de voir à quel point cela sera appliquée et on espère que ce ne sera pas d’une façon démesurée voire choquante comme Facebook l’applique. Les robots censeurs de Facebook sont assez frustrants à ce niveau pour bon nombres d’utilisateurs et plusieurs décrochent parce qu’ils ne publient aucunement un contenu adulte et voit leur compte suspendu. C’est ainsi que Facebook voit aussi son achalandage diminuer depuis le début 2018. Son nombre d’utilisateurs est croissant mais le temps que passe ces utilisateurs sur Facebook est réduit de mois en mois.

L’équipe de ConsoXP a vu neiger en matière de réseaux sociaux et nous prédisons la fermeture bête et méchante de Tumblr en 2019, peut-être en 2020 si l’agonie est plus lente. À moins qu’une innovation quelconque de ce réseau surviennent au courant de la prochaine année.

Déjà en arrière-plan des autres grands réseaux sociaux, nombreux utilisateurs se rendaient sur Tumblr que pour partager et consommer du contenu pour adulte: vidéos, .gif animés, photos et textes. Dès l’hiver, soit le 21 décembre, Tumblr devrait voir son trafic réduit de 60 à 75%.

Certes le contenu pour adulte partagé sur Tumblr peut en choquer plus d’un, dont Apple, mais il reste que la base des fans de Tumblr sont des gens qui apprécient ce contenu.

On a même observé un petit mouvement voulant archiver tout le contenu pour adulte présent sur Tumblr. Une tache colossale, une mission impossible.

Au final, dès 2019, personne ne sera gagnant dans cette aventure, Tumblr subira alors le même sort que Google et Myspace. Soit une fermeture ou une désistement presque total des utilisateurs actuels de Tumblr.

Chez ConsoXP on comprend la réaction de Apple de retirer l’application de leur librairie (ils l’ont remis il  y a 3 jours sous promesse d’un grand ménage qui débutera le 20 décembre chez Tumblr). Mais nous ne comprenons pas pourquoi Apple tolère à peu près le même contenu pour adulte sur Twitter, la star des réseaux sociaux d’informations.

Est-ce parce que justement que de retirer Twitter de leur librairie ferait trop mal à la presse ou parce que Apple a décidé de juste fermer les yeux? Nous posons la question, la réponse appartient à Apple. Il faut dire aussi que Twitter contrôle un peu mieux le contenu des comptes ses usagés. Si un compte possède du contenu pour adultes, Twitter émettra un avertissement. Mais avertissement très facile à contourner pour n’importe quel utilisateur mineur.

Au final nous considérons chez ConsoXP que c’est une bonne chose que Tumblr retire le contenu pour adulte, mais il aurait aussi pu le maintenir mais en contrôlant l’âge des abonnés par vérification ou en instaurant un paquet de filtres via une intelligence artificielle ou moins intelligente, manuellement via des humains, comme Facebook fait. Nous considérons qu’il n’était pas normal (c’est toujours le cas en ce 16 décenbre) d’aboutir sur un réseau social comme Tumblr et que sans aucun contrôle, vous pouvez voir du contenu pour adulte, plus souvent qu’autrement sans le demander. C’est là une source inépuisable pour des adolescents. Tumblr devra exercer un plus grand contrôle. Chez ConsoXP on fera un suivi le 20 décembre pour voir jusqu’à quel niveau de « censure » le contenu pour adulte que Tumblr aura été filtré.

Le contenu pour adulte facilement accessible sur Internet est un gros problème pour les parents. Nombreux enfants peuvent y être exposés sans surveillance. Il est trop facile d’y avoir accès sans même s’abonner à quelconque sites. Juste taper une adresse d’un de ces sites dans un navigateur et sans contrôle des enfants y seront exposés. Par contre, la plupart de ces sites ont une signature dans leur contenu qui affiche que c’est un site réservé à un auditoire adulte. Les logiciels pour filtrer le contenu pour adulte, savent reconnaître cette signature et vont en restreindre l’accès selon le niveau de configuration du dit logiciel installé sur un ordinateur.

Certes ces logiciels existent pour filtrer le contenu auquel un enfant peut être exposé en naviguant sur Internet. Sauf que la plupart des parents ne savent pas comment bien installé ce type de logiciel et bien les paramétriser. Alors que des jeunes trouveront facilement comment contourner le tout.

À ce niveau une grande amélioration devraient être effectué sur les navigateurs Internet afin que les parents puissent plus facilement contrôler ce à quoi leurs jeunes ont accès sur Internet.

Trop de jeunes sont exposés à de la pornographie ou du contenu destiné à un auditoire adulte. Il faut que les parent s’impliquent davantage pour contreer ce phénomène grandissant à vitesse grand V dans notre société occidentale.

Cela va même au-delà de l’Internet alors que bons nombres de jeux vidéos sont classées 17 ans et plus ou 18 ans et plus alors que de jeunes enfants y jouent.

La cote d’évaluation du contenu d’un jeu est pourtant bien écrite sur la pochette dans un coin inférieur. Bons nombres de parents décident d’acheter la paix et c’est ainsi que leur enfant de 9 à 15 ans jouent à des jeux qui ne sont pas destinés à leur âge. Le premier qui nous viens en tête chez ConsoXP, c’est celui de la série de jeux vidéo Grand Theft Auto. Jeu évalué à 17+ avec contenu mature. C’est écrit noir sur blanc dans le coin inférieur gauche de la pochette de jeu. Mais ce jeu se retrouve dans les mains de bons nombres d’enfant, trop jeunes.

Comme parents, iriez-vous à une boutique érotique de votre ville acheter un film érotique à votre enfant de 9 ans? Certainement que non. Iriez-vous acheter des cigarettes ou de l’alcool à votre enfant de 11 ans? Encore une fois, assurément que non. Alors pourquoi lui mettre entre les mains un jeu vidéo dont le contenu ne lui est pas destiné?

Ça fait cool d’acheter la paix parce que votre enfant dit que tout le monde en parle à l’école et qu’il se sent exclus parce que lui ne pas pouvoir y jouer. Alors vous vous dites aussi bien lui acheter sinon il ira jouer chez son ami. C’est là que chez ConsoXP nous trouvons que le parent ne fait pas son travail.

Il existe des organismes publiques qui s’occupent d’évaluer le contenu des films et des jeux vidéo ou de ce qui ne peut pas être vendu à des mineurs. Le problème ici n’est pas ces firmes d’évaluation, elles font bien leur travail. Ce ne sont pas non plus les producteurs de ces contenus qu’il faut pointer du doigt. Le grand responsable, celui qui fait mal son travail ici, c’est le parent. Il y a grande négligence de la part du parent et ainsi l’enfant se retrouve exposé à du contenu qui ne lui est pas destiné. Ce n’est pas une négligence criminelle au niveau de la loi, mais chez ConsoXP nous croyons que ça se rapproche beaucoup de cela. Nombreux enfants exposés à du contenu qui ne leur est pas destiné pourraient développer quelconque séquelles psychologiques à long terme face à l’exposition trop jeune à ce type de contenu.

Nous ne sommes pas psychologues chez ConsoXP mais on demande une chose face à ce phénomene chez des enfants qui sont exposés trop jeunes à du contenu réservé aux adultes.

Parents, agissez!

 

Laisser un commentaire