Essai de Mon épicerie en ligne Metro

Mon épicerie en ligne Metro

ConsoXP a fait l’essai du service Mon épicerie en ligne de Metro.

Tout d’abord vous devez vous rendre sur le site Internet Metro.ca pour accéder au service Mon épicerie en ligne.

Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous devez le faire. Ajoutez aussi votre numéro de membre du programme de fidélisation Metro & moi. Bien qu’il serait temps d’innover avec de programme de points, il vaut quand même mieux d’y adhérer si vous vous rendez souvent dans les supermarchés Metro. Ne perdez jamais de vu que ce sont ceux qui n’adhère pas aux programmes de fidèlisation qui paie pour ceux qui sont abonnés.

Assez surprenant, si vous êtes inscrit à leur programme de point Metro & moi, vous devez quand même vous inscrire de façon distincte à leur service Mon épicerie en ligne. Metro aurait pu faciliter cette facette au moment de l’inscription.

Assurez-vous d’avoir saisi avec exactitude votre adresse.

Ensuite, vous devez sélectionnez le marchand Metro proposé via votre code postal entré.

Ensuite, vous devez choisir la plage que votre livraison sera effectuée. Il y a quand même pas mal de disponibilité, nous saluons cette souplesse de la part des supermarchés Metro mais nous aurions aimé des plages plus restreinte dans leur étendu en temps. 10h à 12h on ne sait pas si ce sera 10h10 ou 11h45. Nous aurions préférée un choix de plages d’une heure au lieu de plages de deux heures.

Ensuite, vous parcourez le site avec les différents items que vous désirez ajouter à votre panier.

Nous y sommes allés avec des items plus lourds et encombrants, question d’alléger ce qui pouvait être acheté en personne et ramener dans des sacs par une belle marche en après-midi.

Donc, bouteilles d’eau, cartons de laits, cruches de jus, pots de sauce à pâtes, grosses boîtes de céréales, sac de patates, sac de légumes congelés, caisse de bière, grande pizza surgelé.

C’est assez intuitif comme interface. Très facile à comprendre et la recherche d’items fonctionne assez bien.

Moins évident à faire sur un téléphone intelligent, nous vous suggérons de le faire sur un ordinateur avec votre circulaire aux côtés de vous que ce soit papier ou électronique dans un autre onglet du navigateur web de votre ordinateur.

Une fois que vous avez ajouté tous vos items à votre panier, vous devez ajouter l’adresse de livraison. Ensuite une carte de crédit, ce qui évite la manipulation d’argent comptant lors de la livraison.

Vous verrez dans montant total de votre épicerie des frais de 8$ de livraison et des frais de 4$ d’assemblage. Cela pourrait faire sursauter plus d’un consommateur. Mais en même temps, dites-vous qu’il y a un commis chez Metro qui va assembler tout votre commande. Certes, ce commis est payer pour le faire, mais imaginez que ça lui prend 20-25 minutes pour le faire. Un commis particulier, ça se paie, et à 4$, vraiment peut-on s’en passer?

Évidemment les frais de livraison avec l’appétit insatiable des gouvernements au Québrc pour les taxes et qui font gonfler les prix du carburant, ce n’est pas si dispendieux pour se faire livrer un épicerie avec des items lourds et encombrants.

Vous recevrez un courriel de confirmation de votre commande. Ensuite plus tard, la confirmation de l’assemblage de votre commande et des produits substitutés. C’est là notre déception majeure. Ce n’était pas évident lors de la commande de mentionné la non substitution de produit. Certaines substitution n’ont pas fait l’affaire de notre équipe. Il n’y a pas mort d’homme, ce n’est pas si grave, mais ça demeure que nous aurions préféré que ce soit plus simple d’indiquer que tout produit non disponible ne soit pas substitué. Ils ont subsituté de la dinde à sandwich par du jambon. Comment peut-on de facto substituer de la dinde pour du jambon, d’autant plus qu’après vérification, le produit était identifié dans le courriel de confirmation de notre commande comme un produit où la substitution n’était pas permise. De plus avec la performance des systèmes informatiques disponibles de nos jours, il devrait être possible de connaîte la quantité restante en épicerie lors de la commande. Par exemple, Canadian Tire indique les quantités restantes en inventaire quand il affiche un produit sur leur site Internet.

Nous avons tenté de communiqué avec Metro pour ne pas procéder aux substitutions effectuées… malheureusement nous n’avons rien vu dans le courriel qui nous indiquait une quelconque marche à suivre pour accepter ou refuser cette substitution une fois la commande assemblée.

À la livraison, le livreur est sympathique et ça se passe assez rapidement et avec le sourire. Tous les produits livrés étaient emballés dans des sacs de plastique biodégradable. Rien de cassé une fois tout déballé. À part les produits substitués, presque tout a été livré avec exactitude sauf un mauvais choix de paquet de pâtes, pas de quoi écrire à sa mère pour ça.

Le service de livraison a été fort apprécié par ConsoXP.

Au moment d’essayer le service Metro.ca promettait une caisse gratuite de 6 bières Heineken sans alcool. Et c’est arrivé avec la livraison. Une belle façon pour Metro de pouvoir obtenir une « commandite » pour leur service de livraison.

Au final nous accordons la note de 3.5 sur 5 au service Mon épicerie en ligne Metro. Il y a quelques points à améliorer dont l’évidence de l’acceptation ou non de la substitution de produit non disponible en épicerie lors du placement de la commande en ligne. Nous aurions aussi aimé de choisir dans quoi les produits livrés sont emballés. Sacs en papier, sacs de plastique réutilisables, sacs en tissu réutilisables. Nous aurions aussi aimé pouvoir donner un nom à notre commande et avoir la chance de la resélectionner pour une prochaine commande sans à avoir à sélectionner à nouveau tous les produits commandés.

Nous avons aimé le service Mon épicerie en ligne Metro et espérons que d’autres compétiteurs tel que Maxi iront de l’avant avec un tel service. Au moment d’écrire ses lignes seules Metro, Walmart et les premier au Québec à l’offrir IGA, offrent la possibilité de livraison de l’épicerie via une commande passée par Internet.

Nous invitons tout consommateur très occupé, sans voiture ou mère de famille monoparentale avec multiples enfants ou encore les personnes âgées à utiliser le service Mon épicerie en ligne Metro. Imaginez par exemple pour une mère monoparentale le temps qu’elle sauvera. Pas besoin d’amener les enfants à l’épicerie, pendant que la livraison est assemblée et livrer, elle pourra popoter, s’occuper de ses enfants. Une grande économie de temps.

Bien sûr, il y a des gens pour qui se service les rebutent. Par exemple, ils aiment choisir eux-mêmes leurs fruits et légumes, leur viande et ne font pas confiance à quiconque pour cette tâche.  Alors, rien ne vous empêche de tout faire livrer chez vous ce que vous achetez dans votre épicerie à part fruits, légumes et viande que vous pourrez vous procurer dans une fruiterie et un boucher ou encore vous même dans les premières allées d’un supermarché Metro. Si vous limitez votre sortie chez Metro uniquement à l’allée des fruits et légumes et le comptoir des viandes, aucun doute que vous économiserez du temps.

À LIRE AUSSI

Essai de l’épicerie en ligne de Walmart

Service Prime, Amazon a autant d’abonnés que Netflix

Site de streaming gratuit et complet

Mon épicerie en ligne Metro
3.5
Envoi
Évaluation des consommateurs:
4 (1 vote)

Laisser un commentaire