Essai du navigateur Vivaldi sur ordinateur Windows

Essai du navigateur Vivaldi

Le navigateur Vivaldi est maintenant disponible pour Android, ayant eu vent de cette annonce, l’équipe de ConsoXP a décidé d’en faire l’essai sur un ordinateur Windows.

Vivaldi est un navigateur web gratuit, développé par Vivaldi Technologies, une entreprise fondée par le co-créateur historique et ex-dirigeant du navigateur Opera, Jon Stephenson von Tetzchner.

Vivaldi est basée sur Chromium, donc partage plusieurs avantages et bogues aussi retrouvés sur le navigateur Chrome.

Nous avons testé la version 2.7.1628.33.

Après avoir téléchargé le navigateur du site Internet Vivaldi.com, lors de l’installation nous avons fait les étapes suivantes

  • importer les signets et les réglages. Très intéressant de pouvoir importer les favoris et les réglages de Explorer, Opera, Chrome ou Firefox;
  • choisir un thème. Nous jugeons le tout inutile mais nous savons que bon nombre d’internautes aime personnaliser leur navigateur, la force qui anime Vivaldi;
  • positionner vos onglets. Vous avez le choix de positionner vos onglets à quatre endroits à l’écran: (En haut, à gauche, En bas, à droite)

Nous sommes donc prêts à tester le navigateur.

Rapidement on s’aperçoit en regardant les processus du Gestionnaire de tâches de Windows que Vivaldi se multiplie en de nombreux processus, comme le fait Google Chrome. Ce qui est dommage lorsqu’un de ces processus est gourmand, on peut l’arrêter sans savoir quelle page Internet nous naviguons.

De plus, après de nombreux onglets ouverts, nous avons réalisé que de passer d’un onglet à l’autre exigeait un petit délai de la part de Vivaldi. Rien de bien fatiguant mais assez long pour que nous le remarquions.

Le navigateur semble utiliser légèrement moins de mémoire que Google Chrome mais malgré cela, ça demeure assez gourmand.

Le Speed Dial (composition rapide) qui s’ouvre avec chaque nouvel onglet dans Vivaldi permet de gérer certains signets visuellement, dans des groupes pouvant aussi contenir des dossiers. De plus, le navigateur Vivaldi supporte les extensions de Chrome et aussi celles du navigateur Opera.

Le résultat de Vivaldi est un peu comme la fusion de Opera et Chrome dans le même navigateur. Mais, au final, ce navigateur n’offre rien de plus et rien de moins que Google Chrome à part quelques configurations personnelles. Les dirigeants de Google peuvent donc dormir sur leurs deux oreilles, Vivaldi, bien qu’il a un nom plus charmant que Chrome, ne devrait pas trop s’attaquer à la dominante part de marché qu’occupe Chrome dans l’univers des navigateurs web.

Malgré que nous jugeons que le navigateur Vivaldi n’est pas en mesure de détrôner Google Chrome, nous lui accordons la bonne note de 4 étoiles sur 5. Nous avons beaucoup aimé le volet touche personnel que l’on peut donner à ce navigateur. Ce navigateur pourrait enfin prendre la seconde place sur le marché des navigateurs issu de Chromium.

Naviguateur Vivaldi
4
Envoi
User Review
3 (3 votes)

Laisser un commentaire