Pour survivre au débranchement, Vidéotron devra offrir davantage de chaînes HD

Débranchement du câble

C’est un phénomène nord-américain depuis trois ans, les débranchement du câble sont plus nombreux que les nouveaux branchement. Le câblodistributeur #1 au Québec, Vidéotron, n’y échappe pas.

À LIRE AUSSI

HDS.to n’est plus. Terminé le streaming gratuit!

Netflix augmente encore ses tarifs

DAZN Canada, football mur à mur

Pourquoi les gens se débranchent du câble?

Chez ConsoXP nous avons répertoiré huit raisons qui expliquent cette tendance:

  • Le prix est devenu trop dispendieux pour l’offre;
  • L’imposition de trop de chaînes non désirées de la part du câblodistributeur;
  • Choix élevés de chaînes HD en milieu urbain avec une antenne;
  • Netflix, DAZN et Amazon Prime moins chers ensembles que le câble;
  • Le trop peu de choix de chaînes HD;
  • Les boîtes IP TV;
  • Les sites tel que le défunt HDS.to;
  • Baisse du revenu disponible moyen des québécois

Pour contrer ce débranchement pas encore massif, mais phénomène de débranchement tout de même, Vidéotron n’a qu’une seule solution.

Revoir son offre de chaînes HD. Offrir davantage de chaînes HD.

Quoi de plus frustrant par exemple que d’être abonné à la chaîne CNBC mais ne pas l’avoir en HD. En 2008 on comprendrait, alors que le nouveau siècle est majeur, c’est maintenant inacceptable.

Non seulement Vidéotron devra offrir davantage de chaînes HD mais aussi de nouvelles chaînes.

Actuellement s’abonner au câble avec un choîx de 20 chaînes, on parle d’une dépense de 50$ par mois. 600$ par année. Netflix et Amazon Prime ensemble vous coûteront moins que ça.

Bien sûr vous n’aurez pas la possibilité d’écouter les matchs des Canadiens à TVA Sports ou RDS mais tout de même le samedi soir, si vous habitez un grand centre avec une bonne antenne HD, vous pourrez capter CBC qui diffuse parfois les matchs des Canadiens.

Donc voilà où Vidéotron en est et c’est devenu le nerf de la guerre. Un abonné ça vaut cher chez pour les entreprises de ce secteur et Vidéotron semble ne pas trop se soucier d’en perdre au dépend de la compétition ou du débranchement.

Appelez, vous verrez. Le rabais offert sera dérisoir.

Bien sûr que Vidéotron ne peut pas faire ce qu’elle veut avec la tarification et les services offerts. Elle doit passer par le CRTC. Il serait grand temps que Vidéotron et les autres fournisseurs de services télé, pense à un nouveau service.

Pourquoi imposer un service de base coûteux et dont très peu de chaînes sont intéressantes.

Il serait grand temps que Vidéotron et les autres puissent offrir un service où l’abonné sélectionne les chaînes qu’il désire, point. Pas d’obligation d’une telle chaîne ou d’un tel service. Vous êtes branché au câble télé, vous avez rien à la base. Vous devez choisir. Ensuite vous êtes facturé selon les chaînes sélectionnés et selon le temps d’écoute.

Pas de frais de branchement ou de frais de réseau ou de frais HD. C’est ridicule, nous sommes en 2018, faut arrêter de mettre des lignes inutiles à la facture de câblodistribution et distribuer quelque chose de palpable au client en échange.

Si un mois vous n’écoutez rien, vous étiez en vacances ou profitiez de la vie, c’est zéro. C’est tout, vous ne devez rien.C’est ainsi que Vidéotron gagnera en nombre de clients avec le câble et qu’elle pourra pousser davantage ses autres offres de services qui sont le cellulaire et l’Internet.

Vidéotron doit s’ajuster à la population qui vieillit et aux jeunes et les immigrants. Les immigrants vont se tourner souvent vers des boîtes IP parce que pour avoir des chaînes étrangères chez Vidéotron. il leur faudra débourser au minimum entre 55$ et 65$ par mois. L’IP TV c’est parfois gratuits si vous connaisez un bon pirate ou c’est à peu de frais si vous êtes abonné à un bon VPN et un bon fournisseur, parfois outremer,

Alors quelle sera la réponse de Vidéotron face à ce phénomène de débranchement? Le Club illico à 12$ ou bien écouter nos suggestions?

Laisser un commentaire